L’or, mais pas seulement

Outre l’or, l’argent, le platine et le palladium sont également prépondérants dans l’industrie suisse des métaux précieux. Ils font l’objet de diverses applications dans de nombreux secteurs industriels.

Or

L’or est le métal le plus malléable et le plus tendre de tous les métaux. Il est souvent allié à d’autres métaux afin de le durcir, en particulier dans le domaine de la joaillerie, du dentaire ou de l’électronique. C’est également un composant important dans presque tous les domaines de l’électronique grand public, notamment les équipements audio, la téléphonie mobile et les caméras numériques. On trouve aussi de l’or dans des éléments décoratifs ainsi que sur le verre ou la céramique. Etant stable chimiquement, l’or ne se ternit et ne corrode pas, il demeure un excellent conducteur de chaleur et d’électricité.

Sur le marché mondial, les acheteurs d’or sont issus de secteurs très variés. La demande la plus importante provient de l’industrie de la joaillerie (43%), suivie du secteur d’investissement avec les lingots et pièces d’or (29%). Les réserves en or des banques nationales représentent également 12% de la consommation d’or. Le reste de la demande concerne les applications électroniques et dentaires.

Argent

De tous les métaux, l’argent est le meilleur conducteur électrique et thermique mais il se corrode rapidement, contrairement à l’or. Etant légèrement plus dur que l’or et affichant un point de fusion plus bas, l’argent peut être employé dans un large champ d’applications. Le haut pouvoir réfléchissant de ce métal précieux est utilisé dans les miroirs. Les propriétés uniques de photosensitivité des alliages d’argent en font un métal très prisé par le secteur de la photographie. Comme l’or, l’argent est très apprécié en joaillerie, mais il est également utilisé dans de nombreuses applications électroniques et chimiques ou comme moyen d’investissement.

Platine

Le platine, également un excellent conducteur, est suffisamment tendre pour produire des fils fins et des formes complexes. Son point de fusion élevé et sa résistance à la corrosion permettent son utilisation dans des conditions extrêmes. Le platine est par exemple le matériau idéal pour une application à des températures élevées. C’est également un remarquable catalyseur largement utilisé pour provoquer des réactions chimiques entre différentes substances. L’industrie automobile l’emploie intensivement comme convertisseur catalytique.

Palladium

Le palladium a beaucoup de propriétés en commun avec le platine, malgré une plus faible densité et un point de fusion moins élevé. Il est couramment utilisé dans les convertisseurs catalytiques mais aussi dans les industries de la chimie et de l’électronique.